Un collectif des indignés audois

Source: L’Independant

Le Wednesday 14 September 2011 à 06h00 Réagir

Le Mouvement pour une Alternative Sociale, Ecologique et Démocratique communique : Les Indignés des cantons de Durban et de Tuchan, de Bages, Peyriac, Narbonne… se sont mobilisés à Durban pour accueillir en Corbières “les Marcheurs Indignés de Barcelone” qui porteront les voix des oubliés de la mondialisation à Bruxelles collectées dans un “cahier des doléances” au fil de leurs étapes citadines ou rurales. Leur indignation, notre indignation, notre citoyenneté sont résumées par cet élu qui pense qu’”il faut combattre ce système, car au mieux, il considère l’homme comme une marchandise et au pire comme une merde !”

Depuis des décennies, la majorité des “experts”, des élus, ont appliqué mondialement des théories économiques qui ont échoué socialement, écologiquement et démocratiquement. Ces politiques ont enrichi une minorité de privilégiés et ont précarisé la majorité de la population du globe. Les prévisions des experts, les promesses des élus, dans l’intérêt général, se réalisent rarement ! Le dogme du “marché libre et non faussé” a pollué la pensée et la pratique politique de nombreux partis et a permis aux marchés financiers de soumettre les Etats à un véritable système mafieux mondialisé. Ainsi, les fruits des richesses naturelles et des richesses produites par tous sont redistribués au profit d’une minorité de privilégiés, au détriment des populations.

Redistribuer les richesses

L’indignation, la citoyenneté, l’action par les urnes et dans la rue peuvent mettre fin à ce proxénétisme financier et réorienter la distribution des richesses vers les revenus, le social, l’éducation, les services publics, l’écologie, la paix. Les experts, les élus devront être cantonnés dans leurs véritables rôles : présenter les diverses options possibles dans l’intérêt collectif, pour les uns, mettre en oeuvre la politique sociale, écologique et démocratique choisie par les citoyens et sous leur contrôle permanent pour les autres.

Pour faire connaître vos besoins, vos doléances, vos idées, vos propositions d’action, pour faire connaître votre résolution, participez à la mise en place des cahiers de doléances : une permanence est ouverte au Café de la Poste à Narbonne tous les mercredis de 10 h à 12 h à l’initiative de Jean-Louis Sylvestre.

Jean-Louis a suggéré la constitution d’un Collectif des Indignés audois, le Mouvement pour une Alternative sociale, écologique et démocratique est prêt à aider cette initiative et soutiendra sa mise en place dans les Corbières.

#marchestobrussels

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress