Une cinquantaine d’”indignés” derrière les barreaux

Source: Lalibre.be

La police souligne qu’elle interviendra dimanche soir si les “indignés” tentent à nouveau de dresser leurs tentes dans le parc Elisabeth.

La police locale de la zone Bruxelles-Ouest a procédé à 48 arrestations administratives dans le parc Elisabeth, à Koekelberg, dans la nuit de samedi à dimanche.

“Il s’agit d’un noyau dur qui n’a pas donné suite à l’ordre de police de quitter le parc. Il y avait également une interdiction de rassemblement après 22 heures. Après douze heures de détention, ils ont été relâchés”, a indiqué dimanche le porte-parole de la police, Johan Berckmans.

Les activistes interpellés ont été transférés dans les cellules communes de la police fédérale d’Etterbeek. Ils ont été relâchés par dizaine et mis à bord d’un bus en direction des locaux de l’HUB (Hogeschool-Universiteit Brussel). Des Belges, Français et Espagnols ont notamment été arrêtés.

La police souligne qu’elle interviendra dimanche soir si les “indignés” tentent à nouveau de dresser leurs tentes dans le parc Elisabeth. Les rassemblements de plus de cinq personnes seront à nouveau interdits dans et aux abords du parc dès 22 heures.

Les activistes peuvent toutefois utiliser les locaux de l’HUB jusqu’au 15 octobre pour y passer la nuit et organiser leurs assemblées, selon la police.

#marchestobrussels

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress